La Chine sous les lumières

Date: 5 novembre, 2020 - Blog

La bonne gestion chinoise de la pandémie, comme pour l’ensemble de l’Asie, a permis un rebond en V de l’économie. Les chiffres des fêtes du Golden Week début octobre ont montré que la consommation privée a fortement rebondi. L’Europe et les Etats-Unis, fortement affectés par la hausse exponentielle des infections et l’élection présidentielle US, contrastent avec la Chine, le discours clair du président Xi Jinping et la très forte demande pour de l’IPO de Ant Group.

Capitalisme d’Etat

Dans son discours de jeudi dernier, Xi Jinping a réaffirmé la vision chinoise d’une économie circulaire duale. Voir Hebdo du 19 octobre 2020. La priorité sera donnée à la consommation domestique, au développement des technologies cœur et à l’autosuffisance. Les sanctions américaines sur les sociétés chinoises de la technologie, Huawei en tête, poussent le Parti communiste à réduire la dépendance envers la technologie américaine. Xi n’a pas dévoilé d’objectif de croissance du PIB, mais les analystes tablent sur une hausse annuelle moyenne de 5% pour les 5 prochaines années.

Nouveau cycle de mondialisation: structure multi-modale

Ant Group

La société financière/technologique aura le 5 novembre une cotation duale à Shanghai et à Hong Kong. Avec une augmentation de capital de $35.5 milliards, Ant Group sera la plus grande IPO jamais lancée, bien devant Aramco avec $29.4 milliards en décembre 2019 et Alibaba avec $25 milliards en septembre 2014. 9% du capital sera mis en bourse. Post-IPO, le capital de Ant Group sera détenu, entre autres, à 31.8% par Alibaba (contrôlé par Jack Ma), 19.2% par un noyau dur (filiales d’Alibaba) et 13.4% par Jack Ma. Ant Group aura une capitalisation boursière de $320 milliards, ce qui place la société à la 3ème place en Asie, derrière Alibaba ($845 milliards) et Tencent ($750 milliards). Le groupe gère Alipay, le système de e-paiement d’Alibaba, et a des plateformes dans les prêts (CreditTech), dans l’investissement (InvestmentTech) et l’assurance (InsureTech). En 2019, les revenus se sont établis à $17.8 milliards pour un profit net de $2.7 milliards. Ces 5 dernières années, la croissance annuelle des revenus et des profits a été respectivement de 40% et de 50%. Le prix de l’IPO est à HKD 80 et nous valorisons Ant Group à HKD 125 à 12 mois et HKD 150 à 24 mois.

Les US envisagent de mettre Ant Group sur leur liste noire, c’est-à-dire à imposer des restrictions aux sociétés américaines et internationales (extraterritorialité du droit américain) concernant les relations commerciales et technologiques avec Ant Group, comme c’est le cas avec Huawei, ZTE ou SMIC. Les experts pensent que cela n’aura pas d’impact, car l’IPO est domestique, la technologie de Ant Group ne dépend pas de la technologie américaine et les utilisateurs sont essentiellement chinois. Ant Group, qui gère Alipay, a plus de 700 millions d’utilisateurs en Chine, et ses plateformes dans le crédit, le wealth management et l’assurance ne concernent que la Chine. Moins de 5% des revenus d’Ant Group viennent de l’étranger. Par contre, ces restrictions pourraient bloquer son développement à l’étranger, l’accès au marché US et à la technologie US, et le recrutement des talents américains.

L’IPO de Ant Group marque aussi la 1ère place de la Grande Chine en termes d’IPO en 2020

La cotation des sociétés chinoises dans la technologie, un secteur stratégique pour l’indépendance de la Chine, est très important. En juillet 2020, Semiconductor Manufacturing International Corporation (SMIC) a levé $8 milliards pour augmenter sa production. La Chine est un (très) petit acteur dans l’industrie des semiconducteurs. La priorité de Pékin sont les softwares utilisés pour dessiner les puces électroniques et les équipements pour fabriquer les puces. En termes de connaissance, d’expérience et de compétences, la Chine a 20 ans de retard. La Chine importe plus de 70% de ses besoins en puces.

Source : FT, Bart van Hezewijk

CAO (EDA en anglais) outils (software) servant à la conception et la production des systèmes électroniques allant des circuits imprimés jusqu’aux circuits intégrés. IDM (integrated device manufacturers) : un fabricant de dispositifs intégrés est une société de semi-conducteurs qui conçoit, fabrique et vend des produits de circuits intégrés.

  • La pandémie et les guerres commerciales, technologique et financière avec les Etats-Unis accélèrent la vision chinoise d’une économie circulaire duale
  • Alors que la pandémie explose en Europe et aux Etats-Unis, la bonne gestion (pour le moment) du virus en Chine, et en Asie en général, confère aux actions chinoises une caractéristique défensive
  • La bourse chinoise est relativement bien décorrélée des bourses des pays développés
  • Ant Group est la plus grosse IPO historique, ce qui permet à la Grande Chine d’être 1ère en termes d’IPO en 2020

 

Par Philippe Rezzonico